GRAMMAIRE
Alphabet et prononciation · Phrases · Substantifs · Déterminants · Pronoms · Adjectifs · Adverbes · Verbes · Prépositions · Conjonctions · Questions · Propositions · Nombres · Formation des mots · Abréviations · Ponctuation

Substantifs

Les substantifs sont en général introduits par des déterminants, et peuvent être suivis par des adjectifs et des groupes prépositionnels, pour créer un groupe nominal. Les substantifs représentent des objets physiques, tels que des personnes, des lieux, des choses, mais ils peuvent également représenter des concepts abstraits, similaires grammaticalement.

Pluriel

On ajoute -s au substantif pour former le pluriel. Si le substantif singulier se termine par une consonne, on ajoute -es. La terminaison du pluriel ne modifie pas l’ accentuation du mot:

Les adjectifs, qui modifient un substantif, ne changent pas lorsque celui-ci est au pluriel. Mais si l’on emploie un adjectif comme substantif, on peut le mettre au pluriel:

Certains substantifs, pluriels dans d’autres langues, sont singuliers en LFN:

Substantifs dénombrables et indénombrables

Tout comme de nombreuses langues, la LFN distingue les substantifs dénombrables et indénombrables. Un substantif dénombrable peut être modifié par un nombre et prendre l’ -s du pluriel. Les substantifs dénombrables représentent en général des objets physiques, identifiables individuellement, tels que des maisons, des chats et des pensées. Par exemple:

Par contre, les substantifs indénombrables ne prennent généralement pas l’ -s du pluriel. Les substantfs indénombrables représentent en général des masses sans individualité définie, tels que des liquides (eau, jus), des poudres (sucre, sable), des substances (métal, bois), ou des qualités abstraites (élégance, lenteur). Lorsqu’ils sont modifiés par un nombre ou un autre quantitatif, on leur ajoute souvent une unité de mesure pour plus de clarté. Par exemple:

On peut aussi employer des substantifs indénombrables comme des dénombrables. Ils s’agit alors d’exemples à part, ou de situations particulières:

Genre

Les substantifs n’indiquent généralement pas leur genre. Pour distinguer les genres, on utilise les adjectifs mas et fema:

Cependant pour quelques mots indiquant la parenté, le masculin prend un -o et le féminin un -a:

Mais pour certaines paires on utilise des mots différents pour chacun des sexes:

Le sufixe -esa est rare et sert à former la variante féminine des quelques conditions sociales historiques:

Groupes nominaux

Un groupe nominal consiste en un substantif et ses modificateurs: déterminants, qui précèdent le substantif, et des adjectifs et groupes prépositionnels, qui le suivent.

Les deux groupes nominaux principaux dans une phrase sont le sujet et l’ objet. Le sujet précède le verbe, et l’objet le suit. D’autres groupes nominaux sont habituellemnt introduit par des prépositions afin de clarifier leur rôle.

Un groupe nominal doit normalement contenir un déterminant – parfois uniquement la marque du pluriel -s. Mais cette règle ne s’applique pas aux noms propres ni aux jours de la semaine ni aux mois ni aux langues ni aux substantifs indénombrables:

On écorche aussi parfois la règle lorsque le groupe nominal suit une préposition, notamment dans des expressions figées:

Un adjectif ou déterminant peut être modifié par un adverbe qui le précède. Étant donné que les adverbes sont semblables aux adjectifs, ceux-ci, dans une énumération, sont en général séparés par une virgule ou par e. À l’oral, c’est la mélodie de la phrase qui marque la différence:

Parfois un substantif se contente de symboliser un membre quelconque de sa classe. Dans ce cas, peu importe si l’on utilise la ou un, ou si le substantif est au pluriel ou au singulier:

Un pronom est une variante particulière de groupe nominal. Normalement, on ne peut le modifier.

Apposition

On dit que deux groupes nominaux sont en apposition, lorsque que le deuxième suit directement le premier et que tous deux représentent la même personne ou la même chose. Dans la plupart des cas, le deuxième groupe identifie la personne ou la chose:

Acronymes et lettres simples peuvent suivre directement un substantif pour le modifier:

Il peut arriver que deux noms s’appliquent de manière égale à un objet ou à une personne. En ce cas, on met un trait d’union entre ces noms:

Dans tous ces cas, les deux noms reçoivent la marque du pluriel -s ou -es:

Le verbe nomi (qui signifie “appeler/nommer”) constitue un cas à part:

Esta paje es presentada con la lisensa CC Attribution-Share Alike 4.0 International.
Lo ia es automatada jenerada de la paje corespondente en la Vici de Elefen a 7 julio 2022 (08:27 UTC).