GRAMMAIRE
Alphabet et prononciation · Phrases · Substantifs · Déterminants · Pronoms · Adjectifs · Adverbes · Verbes · Prépositions · Conjonctions · Questions · Propositions · Nombres · Formation des mots · Abréviations · Ponctuation

Conjonctions

Une conjonction est un mot qui unit ensemble deux éléments. Il existe deux types de conjonction: de coordination et de subordination.

Conjonctions de coordination

Une conjonction de coordination relie entre eux deux éléments de même nature, produisant ainsi un élément élargi mais dont la nature reste inchangée. Par exemple, deux groupes nominaux relié par e forment un groupe nominal plus ample.

Il existe quatre conjonctions de coordination:

Exemples:

Dans une énumération de plus de deux éléments, la conjonction est normalement remplacée par une virgule, sauf entre les deux derniers éléments. On peut aussi avoir la virgule devant la conjonstion, comme dans l’exemple suivant:

On peut doubler e, o, et no pour renforcer la relation, en plaçant la conjonction supplémentaire devant le premier élément. Le o double écarte la possibilité d’une validité des deux éléments:

Exemples:

E, o, et ma peuvent également relier deux propositions ou phrases:

On utilise aussi l’adverbe donce de cette façon, pour dire e donce:

Conjunctions de subordination

Une conjonction de subordination relie une proposition à la phrase où elle s’insère, indiquant son rôle dans cette phrase.

En LFN il y en a trois sortes: les pronoms relatifs, les adverbes interrogatifs, e les conjonctions spéciales (conjonctions de subordination en français). Mais en français, ni les pronoms relatifs, ni les adverbes interrogatifs ne sont classés dans le groupe des conjonctions de subordination.

Pronoms relatifs

Les pronoms interrogatifs cual e ci peuvent aussi fonctionner comme des conjonctions introduisant des subordonnées relatives:

Ils se rapportent normalement à un nom précédent. Parfois, on omet ce nom. Dans ce cas, on peut ajouter un pronom pour clarifier le sens:

L’usage de cual et ci dans les questions indirectes est très semblable.

Adverbes interrogatifs

Les adverbes interrogatifs – do, cuando, cuanto, como, e perce – peuvent fonctionner comme des conjonctions de subordination introduisant des subordonnées circonstancielles:

On peut aussi les utiliser après un nom, comme des conjonctions qui introduisent des subordonnées relatives:

Et on les emploie aussi dans des questions indirectes (une sorte de subordonnées circonstancielles).

Conjonctions spéciales

Les conjonctions spéciales (conjonctions de subordination en français) ce et esce introduisent des subordonnées nominales (subordonnées complétives en français). Ce introduit une information rapportée, e esce introduit une question indirecte sur la vérité d’une information:

On peut les employer après certains noms, adjectifs, et prépositions, pour compléter leur signification:

Aussi, on peut employer ce pour introduire certaines propositions qui expriment un résultat:

La conjonctions spéciales afin, car, si, et ca introduisent des subordonnées adverbiales (subordonnées circonstancielles en français):

Esta paje es presentada con la lisensa CC Attribution-Share Alike 4.0 International.
Lo ia es automatada jenerada de la paje corespondente en la Vici de Elefen a 19 janero 2022 (17:13 UTC).